• Subiect: Developpement de la ville de Bucarest L’œuvre vaste, multilatérale, pour la construction de notre ville est d’une ampleur toute spécial pour pouvoir être comprise synthétiquement en un matériel comme celui-ci. C’est pourquoi, dans ce qui suit, nous allons mentionner seulement quelques principes et problèmes essentiels qui caractérises ce développement. L’esquisse d’aménagement de la ville dont les principes ont été approuve, représente le fruit de recherche, d’analyses et des conclusions déroulées sur une longue période de travail. L’observation en la plus grand mesure de l’amplification des principes inscrits dans l’esquisse représente l’essence du travail de construction et de développement harmonieux de la ville de Bucarest – La construction de logements, commencée en 1948-1949 s’est amplifie chaque année, arrivant a présent a un plan d’habitations de presque 20-23.000 appartements par an. Cette action est comprise dans les prévisions de construction de grands ensembles de logements sur des territoires qui nécessitent un minimum de démolitions, en même temps avec la complétion et la reconstruction de certaines zones centrales. Pour satisfaire les exigences d’une existence complexe, les dotations de réseaux ou à caractère d’unicité, sont exécutées en même temps avec la construction des logements. Le groupement des industries par différentes branches de production est réalisé dans le cadre de plate-formes industrielles complexes, en créant ainsi un équilibre logique et efficient de l’utilisation de la main s’œuvre spécialisée et des moyens de production. En considérant les réalités existantes, le réseau des rues est complète, amplifie et remodelé, en cherchant à satisfaire d’une manière adéquate la circulation toujours plus accrue de la ville. Des passages à dénivellement pour piétons et pour véhicules vont créer de meilleures possibilités pour le déroulement d’une circulation à vitesse augmentées sur les principales traces de la ville. Le soin spécial pour les espaces cultives, en particulier pour la zone des lacs du nord de la ville, ou des grands ensembles de logements, a constitué et constitue une préoccupation permanente en vue de conserver et de développer le caractère spécifique de la ville. Les marches centraux, les édifices socioculturelles et commerciaux, les zones d’agrément, ainsi qu’un commerce développe et a la portée de la population vont remplir le cadre construit et aménage de la ville, en contribuant en même temps a l’enrichement de l’ambiance nécessaire aux habitants de la ville. Les anciennes monuments témoignages précieux de la riche tradition artistique du peuple et des artisans bucarestois sont examinés avec soin et des travaux de restauration sont effectués pour leur mise en valeur. La direction de parti et d’état, outre les problèmes de fonctionnalité et d’économicité, soulevé la charge importante d’une langue architectural nouvel et varie, contemporain et original, qui caractérise un style qui nous est propre. On fait des efforts en cette direction pour appliquer les indications du parti en tout ce qu’on réalise, afin de bâtir des édifices utiles et économiques, pour créer des formes nouvelles, varies et belles, dont l’harmonie urbaine et architecturale constituera un vrai moyen de culture et d’éducation esthétique des citoyens du pays et du municipe de Bucarest.
  • Limba de redactare: română
  • Secţiunea: Sesiunea de comunicări ştiinţifice. Secţia II: Istorie modernă şi contemporană
  • Titlu publicaţie: Bucureşti - Materiale de Istorie şi Muzeografie
  • Editura: Publicat de: Muzeul de Istorie a oraşului Bucureşti
  • Loc publicare: Bucureşti
  • Anul publicaţiei: 1972
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: IX; anul 1972
  • Paginaţia: 421-429
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  55 / 60   >  >|