• Subiect: L’article présente, synthétiquement, l’écho des évènements des villages durant les soulèvements paysans de 1907, dans la capitale du pays. L’auteur expose tant la vision - au début trompeur - des milieux gouvernementaux que les secousses. Politiques durant les soulèvements, les actions de l’opposition de toutes les nuances, des libéraux jusqu’aux socialistes, qui ont contribué à la chute du gouvernement conservateur Gr. Cantacuzino. De l’exposition il résulte que jusqu’au 9 mars, voire jusqu’à la date ou les soulèvements ont pris une ampleur encore plus grande, ni le gouvernement ni l’opposition libérale n’avaient saisi la profondeur et l’ampleur réelle du mouvement révolutionnaire paysan. D’autre part, l’auteur présente l’atmosphère et l’écho des soulèvements dans toutes les couches de la société bucarestoise, en relevant la sympathie et la solidarité dont a joui la lutte des paysans au sein des ouvriers, des étudiants, des hommes des culture de toutes orientations et, contrastant, l’inquiétude, voire même la panique au sein des classes dominantes.
  • Limba de redactare: română
  • Secţiunea: Studii
  • Titlu publicaţie: Bucureşti - Materiale de Istorie şi Muzeografie
  • Editura: Publicat de: Muzeul de Istorie a oraşului Bucureşti
  • Loc publicare: Bucureşti
  • Anul publicaţiei: 1967
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: V; anul 1967
  • Paginaţia: 133-144
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  9 / 32   >  >|