• Subiect: Le règne de Constantin Brîncoveanu marque l'une des étapes de pointe du développement de la ville, l'évolution de Bucarest constituant, par rapport aux centres qui bénéficient de celte époque prospère, la plus haute expression de ce processus. Deux formes de relief dominent l'aire urbaine: Lunca Dîmboviţei (la Vallée de la Dîmboviţa) et Dealul Bucureştilor (la Colline de Bucarest). Le point central de la ville est la Cour Princière, dont on peut lire qu'elle enregistre pendant le règne de Constantin Brîncoveanu I' époque de sa plus grande éclosion. Adossée aux remparts de la Cour se déploie la ville hiérarchisée selon Ies occupations des habitants. D'abord Ies rues des artisans - l'élément le plus dynamique de la période de pointe du système féodal - et des marchands ; viennent ensuite Ies habitations des fonctionnaires et des citadins, puis, vers la périphérie, Ies agriculteurs, Ies pécheurs, Ies gens du commun. Etant ancienne, la ville se développe selon Ies exigences du moment. II n'y a pas eu de conception urbanistique. Les noms des rues et de certains faubourgs suggèrent la structura socio-professionnelle de la population. A l'importance économique de Bucarest a l'époque du règne de Constantin Brîncoveanu s'ajoute celle politique et culturelle.
  • Limba de redactare: română
  • Secţiunea: Studii şi articole
  • Titlu publicaţie: Bucureşti - Materiale de Istorie şi Muzeografie
  • Editura: Publicat de: Museion
  • Loc publicare: Bucureşti
  • Anul publicaţiei: 1992
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: XI; anul 1992
  • Paginaţia: 46-67
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  5 / 41   >  >|