• Subiect: Le pharmacien militaire Ludwig Angerer est venu de Vienne à Bucarest en accompagnant Ies troupes impériales autrichiennes, lors de la Guerre du Crimée, et il est reste ici plus d'une année. Sa passion pour la photographie, bien qu' à l'état d'amateur, était déjà bien établie, car il nous semble que c 'était cela sa mission majeure ici, c'est à dire de faire des photographies aux moments et aux personnes d 'importance, aussi bien qu'aux lieux et au peuple communs. L 'art et Ies moyens techniques de la photographie étaient à ce moment-là au début de leur chemin, donc perfectibles. Les connaissances approfondies de chimie et la pratique en pharmacie ont beaucoup aide le jeune Ludwig à choisir Ies plus convenables techniques à employer lors de cette occasion. Donc il a profité de la large répandue de la "camera obscura" encore en usage dans la forme établie a la fin du XVIIème siècle, de la nouvelle méthode, beaucoup plus rapide, d'enregistrer Ies images sur Ies plaques de verre a collodion humide, et de la déjà vieille (13 ans) manière d'obtenir des images positives sur Ies papiers salées. C'est ainsi qu'une remarquable carrière dans la photographie mondiale est commencé par l 'occasion d'accomplir celte mission, en nous laissant de bonnes images sur la ville et ses habitants du milieu du XIXème siècle. (R.A.)
  • Limba de redactare: română
  • Secţiunea: Patrimoniu
  • Titlu publicaţie: Bucureşti - Materiale de Istorie şi Muzeografie
  • Editura: Publicat de: Muzeul Municipiului Bucureşti
  • Loc publicare: Bucureşti
  • Anul publicaţiei: 2009
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: XXIII; anul 2009
  • Paginaţia: 249-262
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  19 / 27   >  >|