• Subiect: On croit que la problématique de la peinture de Paul Miracovici s'inscrive avec évidence significative et note personnelle-moderne au concept de synthèse picturale, descendant de Luchian. La condensation chromatique fait de Luchian le premier „hermétique" de la peinture roumaine couleur n'est ni le ton local du réalisme-académique el non plus la couleur de la sensation, effet de la collaboration du ton chaud et l'atmosphère lumineuse. li s'agit de la chromatique de la perception associative harmonieuse dans la peinture roumaine. La couleur de la peinture se reprojette secondement, „plus pur" sur l'objet réel. Paul Miracovici rendre, dans la plupart de son œuvre paysagiste, l'équivalence ce la lumière du Midi par une technique composée des orchestrations colorées. L'inclination méditerranéenne de la rétine de Miracovici est foncière mais éduquée par élections. Son père était d'origine dalmate mais, comme boursier en France, à l'âge de 26 ans, a eu ces rencontres révélateurs: la lumière des plages du Midi, la lumière - couleur de la peinture de Vermeer, pour lequel il a nourri une constante vénération. Il étudie ensuite l'œuvre de Corot el la technique des impressionnistes. Miracovici est né dans l'esprit de haute profession de la période de L’Entre Guerre. Miracovici expose dans les salons officiels français. Il se fait remarqué par la critique et on reproduit ses compositions dans la presse française. Il envoie constantement des cartons vers la Roumanie aux manifestations du „Notre Group", auquel il est membre, à côté de Theodorescu Sion, Lucian Grigorescu, Ştefan Constantinescu et Cassilda Miracovici, sa sœur, peintre d'une stylistique intéressante, établie en France. Il participe aussi aux salons officiels de Bucarest et aux exposition de la Jeunesse Artistique. Rentré au pays, il ouvre la première exposition personnelle à l'Athénée, en 1934. II participe pleinement au climat d'émulation et d'engagement professionnel des artistes roumains de l'époque. Miracovici est l'auteur de remarquables affiches touristiques et ii projette la décoration de quelques pavillons d'exposition, des domaines plastiques ou ii est accrédite par des distinctions intemationales. L'esprit méthodique, la culture artistique, la méditation lucide sur le phénomène plastique ont fait de Paul Miracovici un remarquable pédagogue et critique d'art, s'affiliant à la famille des „artistes érudits" de notre art plastique, à coté de Şirato, Tonitza ou Oscar Han. Il a écrit la chronique d'art hebdomadaire à l'Univers littéraire entre 1938 et 1941. A côte de Ştefan Contantinescu et Gheorghe Popescu il a posé les fondements de la pédagogie de la peinture monumentale moderne à l'Institut „Nicolae Grigorescu". Pendant les décennies 5 et 6 il a répondu avec probité artistique aux commandes sociales, réalisant des compositions murales à fresques, huile marouflé ou mosaïque céramique pour de nombreux espaces publics de Bucarest et d'autres lieux du pays (Hunedoara, laşi, Murfatlar, Mamaia).
  • Limba de redactare: română
  • Secţiunea: Patrimoniu cultural bucureştean
  • Titlu publicaţie: Bucureşti - Materiale de Istorie şi Muzeografie
  • Editura: Publicat de: Museion
  • Loc publicare: Bucureşti
  • Anul publicaţiei: 1992
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: XI; anul 1992
  • Paginaţia: 261-265
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  29 / 41   >  >|