• Subiect: La ville de Bucarest et la politique balkanique de Şerban Cantacuzino Le prince de la Valachie, Sherban Cantacuzène ( nov. 1678 – 28 oct. 1688), membre de l’une des plus puissantes familles nobiliaire du pays, descendent des empereurs byzantines, occupa le trône a un moment particulièrement difficile : - Le problème qui se posait était celui d’une nouvelle structure de l’espace balkanique. Dans ces conditions, il formula les lignes directrices de sa politique balkanique. - L’unification des roumains sous un seul suzerain pour opposer une grande force a leurs puissants voisins, - Une lutte continuelle pour la destruction de l’empire Ottoman et pour la renaissance de l’empire de Byzance. La résidence de laquelle il entreprit ses actions politiques en vue de la réalisation de ses plans a été la ville de Bucarest. Immédiatement après avoir pris le trône, le prince Sherban a nommé en tète de la ville des hommes très capables tel que son neuveu le prince Constantin Brancoveano. Durant son règne il édifia une multitude de constructions : (des églises, la grande hôtellerie Shervan Voda, un palais) qui donnèrent à la ville un caractère fastueux. Dans sa capitale on a mené des pour-parlers avec l’ambassadeur du prince de Transylvanie M. Apaffy, et avec celui du prince de Moldavie Constantin Cantemir, et en 1686 on a conclu une alliance entre les roumains que l’ambassadeur français d’Istanbul, Sebeville, nomme « la deuxième Sainte Ligue ». En désirant reprendre le trône de Byzance après l’expulsion des Turcs d’Europe, le prince Sherban fait venir à Bucarest les agents diplomatiques de Vienne – le résident Kunitz, le conte Ladislas Csaky, Stephane Pasky, Georges Branchovitch, et ceux du Vatican le jésuite français Antoine Dunod, le missionnaire italien Giovanni Batista Del Monti, et, après avoir aidé les autrichiens à lever le siège de Vienne (1683) il organisa l’insurrection des peuple balkaniques. De cette manière Bucarest devient pendant le règne de Sherban Cantacuzène le centre politique et culturel du monde balkanique vers lequel se dirigent tous ceux qui luttaient contre l’empire Ottoman.
  • Limba de redactare: română
  • Secţiunea: Sesiunea de comunicări ştiinţifice. Secţia I: Istorie veche şi feudală
  • Titlu publicaţie: Bucureşti - Materiale de Istorie şi Muzeografie
  • Editura: Publicat de: Muzeul de Istorie a oraşului Bucureşti
  • Loc publicare: Bucureşti
  • Anul publicaţiei: 1972
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: IX; anul 1972
  • Paginaţia: 129-136
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  19 / 60   >  >|