• Subiect: Les auteurs reconstituent la période de la vie du grand écrivain russe Leon Tolstoi qu’il passa à Bucarest dans la première moitié de l’année 1854 en sa qualité de jeune officier d’artillerie lors de la guerre de Crimée. Détache pour peu de temps à Olteniţa auprès du commandement de la 4-e division d’artillerie, Tolstoi revient à Bucarest au début du mois d’avril, charge de missions spéciales auprès des chefs des corps 3, 4 et 5 d’artillerie du général-lieutenant A. O. Serpuhovski. Plus tard, il effectue un voyage commande à travers la Valachie, la Moldavie et la Bessarabie et, entre le 28 mai et le 13 juin, il participe à l’assaut de Silistra. L’été de l’année 1854 retrouve Tolstoi à Bucarest, ou, en dehors de la vie de distractions habituelle a la capitale, il s’occupe de lectures et met la dernière main à plusieurs de ses œuvres littéraires (le Journal, commence au Caucase, l’Adolescence et les Mémoires d’un Artilleur), tout en méditant encore à d’autres nouveaux sujets (Roman d’un propriétaire foncier russe et Jdanov). Il quitte définitivement Bucarest le 21 juillet pour se diriger, par la Moldavie, vers le front de Crimée. Leon Tolstoi a conservé jusqu’à la fin de ses jours des souvenirs profonds de son séjour à Bucarest et sur la nature hospitalière du peuple roumain.
  • Limba de redactare: română
  • Secţiunea: Studii
  • Titlu publicaţie: Bucureşti - Materiale de Istorie şi Muzeografie
  • Editura: Publicat de: Muzeul de Istorie a oraşului Bucureşti
  • Loc publicare: Bucureşti
  • Anul publicaţiei: 1967
  • Referinţă bibliografică pentru nr. revistă: V; anul 1967
  • Paginaţia: 69-79
  • Navigare în nr. revistă:  |<  <  5 / 32   >  >|